Navigation – Plan du site

L’exportation d’un « modèle d’enseignement breton » ?

Les Frères de Ploërmel et les Filles de la Sagesse en Haïti (1864-1934)
Philippe Delisle
p. 45-56

Résumés

Les deux congrégations des Frères de Ploërmel et des Filles de la Sagesse, qui recrutent pour l’essentiel en Bretagne, prennent en charge de nombreuses écoles en Haïti à partir des années 1860. Elles transposent dans la Caraïbe des stratégies élaborées dans leur région d’origine, en privilégiant par exemple l’éducation religieuse. Mais elles doivent composer avec les attentes des élites haïtiennes, qui souhaitent accéder à un enseignement plus profane et de meilleure qualité. Des congrégations au recrutement beaucoup moins homogène, comme les Soeurs de Saint-Joseph de Cluny, développent une stratégie similaire. On se demandera donc s’il est pertinent de parler de l’exportation d’un « modèle breton » en Haïti. Les congréganistes ne se réfèrent-ils pas plutôt au type idéal de société chrétienne défini par Rome ?

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

XIXe siècle

Noms de lieux :

Bretagne, Haïti
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Philippe Delisle, « L’exportation d’un « modèle d’enseignement breton » ? », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 112-2 | 2005, 45-56.

Référence électronique

Philippe Delisle, « L’exportation d’un « modèle d’enseignement breton » ? », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 112-2 | 2005, mis en ligne le 20 juin 2007, consulté le 23 septembre 2017. URL : http://abpo.revues.org/1084 ; DOI : 10.4000/abpo.1084

Haut de page

Auteur

Philippe Delisle

Maître de conférences en histoire contemporaine Université Jean-Moulin Lyon 3

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page