Navigation – Plan du site

Un compte de fabrique de la paroisse Saint-Guénolé de Batz (mars 1478-mars 1479)

Alain Gallicé et Gildas Buron
p. 29-71

Résumés

Le document révèle la gestion d’une fabrique, personne morale gérée par des laïcs, représentée par des procureurs, encadrée par l’autorité épiscopale. Les procureurs assurent l’entretien des bâtiments, du mobilier cultuel, engagent les travaux décidés et plus généralement gèrent le temporel de l’église. En cela, ils concourent à l’intérêt général. Cependant, les décisions ne relèvent que d’un groupe d’hommes formant les nobles, bourgeois et gens notables de la paroisse de Batz, assimilable au général de paroisse dont l’administration épiscopale paraît soucieuse d’assurer l’autonomie par rapport au pouvoir civil, celui lié à la municipalité croisicaise. Le compte livre encore une série d’informations sur la vie religieuse, sociale et économique de la paroisse.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

XVe siècle

Noms de lieux :

Batz
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alain Gallicé et Gildas Buron, « Un compte de fabrique de la paroisse Saint-Guénolé de Batz (mars 1478-mars 1479) », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 111-2 | 2004, 29-71.

Référence électronique

Alain Gallicé et Gildas Buron, « Un compte de fabrique de la paroisse Saint-Guénolé de Batz (mars 1478-mars 1479) », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 111-2 | 2004, mis en ligne le 20 juillet 2006, consulté le 27 juillet 2017. URL : http://abpo.revues.org/1282 ; DOI : 10.4000/abpo.1282

Haut de page

Auteurs

Alain Gallicé

Coordinateur académique patrimoine, Rectorat de Nantes Docteur en histoire médiévale, CRHIA – Université de Nantes

Articles du même auteur

Gildas Buron

Conservateur, Musée intercommunal des Marais Salants, Batz-sur-Mer

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page