Navigation – Plan du site

Jean Rioux : émigrant breton, seigneur canadien

Benoît Grenier
p. 73-88

Résumés

À la fin du XVIIe siècle, Jean Rioux, paysan natif de Ploujean dans la baie de Morlaix, devient seigneur de Trois-Pistoles dans la vallée du Saint-Laurent, au Canada. Le destin singulier de cet émigrant trégorrois en Nouvelle-France constitue, à l’échelle individuelle et familiale, une illustration exemplaire de l’ouverture de l’Ouest français sur le monde à l’époque moderne. Les principales étapes de la vie de Jean Rioux : l’émigration, l’enracinement et le destin seigneurial, retracées dans le présent article, nous conduisent du Finistère à la région isolée que constituait le Bas-Saint-Laurent au tournant du XVIIIe siècle. Mais surtout, le parcours de cet émigrant breton nous permet de porter un regard plus large sur l’histoire de la colonisation française du Canada et à la place de l’Ouest français dans celle-ci, ainsi qu’à l’organisation territoriale et sociale de cette société neuve dans laquelle le système seigneurial joue un rôle central.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

XVIIe siècle

Noms de lieux :

Canada
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Benoît Grenier, « Jean Rioux : émigrant breton, seigneur canadien », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 111-2 | 2004, 73-88.

Référence électronique

Benoît Grenier, « Jean Rioux : émigrant breton, seigneur canadien », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 111-2 | 2004, mis en ligne le 20 juillet 2006, consulté le 24 novembre 2017. URL : http://abpo.revues.org/1283 ; DOI : 10.4000/abpo.1283

Haut de page

Auteur

Benoît Grenier

Doctorant en histoire Université Rennes 2 Haute-Bretagne – Université Laval, Québec

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page