Navigation – Plan du site
Les réseaux

Autour d’Yves Morice de Coetquelfen

Réflexion sur la notion de réseau dans le monde des officiers au XVIIe siècle
Philippe Jarnoux
p. 195-226

Résumés

Procureur général de 1651 à 1682, Yves Morice est en apparence un individu isolé dans la liste des officiers de la Chambre des comptes. Mais l’observation attentive de sa parenté, de ses alliances, de ses activités et de sa carrière révèle en réalité l’importance des milieux sociaux dans lesquels il s’inscrit et qui lui ont permis d’accéder à cette fonction éminente. Lié par de nombreux aspects au monde du négoce, des fermes seigneuriales, des finances royales, des cours de justice et du parlement, l’individu permet de s’interroger sur les formes de construction du lien social, sur les réseaux d’influence multiples et d’interdépendance aux confins de la bourgeoisie et de la noblesse dans la Bretagne du XVIIe siècle.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

XVIIe siècle
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Philippe Jarnoux, « Autour d’Yves Morice de Coetquelfen », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 108-4 | 2001, 195-226.

Référence électronique

Philippe Jarnoux, « Autour d’Yves Morice de Coetquelfen », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 108-4 | 2001, mis en ligne le 20 décembre 2003, consulté le 27 juillet 2017. URL : http://abpo.revues.org/1688 ; DOI : 10.4000/abpo.1688

Haut de page

Auteur

Philippe Jarnoux

Maître de conférences en histoire moderne CRBC-Université de Brest

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page