Navigation – Plan du site
Genre et pouvoir(s)

Genre et pouvoir à la lumière de l’histoire du féminisme

Christine Bard
p. 71-84

Résumés

La notion de genre est ici examinée à travers quelques unes de ses applications possibles en histoire du féminisme. Produite par les féministes, elle permet de dévoiler la répartition inégale du pouvoir entre les sexes. Elle peut aussi éclairer certains aspects de l’histoire interne du féminisme. Elle est surtout cruciale dès lors que l’on s’intéresse à la conscience des sujets. Enfin, on verra comment les normes de genre affectent les transformations identitaires à travers la phobie persistante de la « virilisation des femmes ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christine Bard, « Genre et pouvoir à la lumière de l’histoire du féminisme », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 108-2 | 2001, 71-84.

Référence électronique

Christine Bard, « Genre et pouvoir à la lumière de l’histoire du féminisme », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 108-2 | 2001, mis en ligne le 20 juin 2003, consulté le 27 juillet 2017. URL : http://abpo.revues.org/1743 ; DOI : 10.4000/abpo.1743

Haut de page

Auteur

Christine Bard

Maître de conférences en histoire contemporaine Université d’Angers et Institut Universitaire de France

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page