Navigation – Plan du site

Conflictualité et transgressions matrimoniales dans la population militaire du royaume de Galice (1768-1832)

Conflicts and Matrimonial Transgressions in the Military Population of the Kingdom of Galicia (1768-1832)
Alfredo Martín García
Traduction de Martin Siloret
p. 107-135

Résumés

La naissance du Tribunal Ecclésiastique militaire de Ferrol est directement liée au rôle joué par le royaume de Galice dans les projets militaires de la Couronne espagnole au XVIIIe siècle. Parmi les affaires traitées par ce tribunal se distinguent celles, majoritaires, relatives au sacrement du mariage, les plus nombreuses étant les plaintes matrimoniales. Dans ces procès, les femmes, prétendant avoir été trompées par des hommes relevant de la juridiction militaire, demandaient réparation, c’est-à-dire en général l’obligation pour les hommes de contracter le mariage. La faible résistance des hommes devant ces plaintes révèle leur fonction de subterfuge permettant de surmonter les obstacles légaux empêchant à l’époque les militaires d’accéder au mariage. De la même logique relèvent les mariages clandestins également jugés par ce tribunal. Moins nombreux étaient les procès qui prononçaient la séparation temporaire des conjoints, du fait en général des mauvais traitements (dans les procès intentés par les femmes) ou de l’infidélité et de la vie prétendument scandaleuse de l’épouse (dans ceux intentés par les hommes).

Haut de page

Entrées d’index

Noms de lieux :

Galice
Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Les sous-vicaires militaires du royaume de Galice
Affaires examinées par le tribunal du vicariat général militaire
Les plaintes matrimoniales
Séparations et abandons du foyer conjugal
Autres cas examinés par le tribunal : mariages clandestins et procès intentés à des prêtres

Aperçu du texte

Les sous-vicaires militaires du royaume de Galice

Fixer la date précise de l'apparition de l'assistance religieuse militaire en Espagne n'est pas chose facile. Bien qu'il en existe de nombreux exemples au Moyen Âge, l'incorporation des prêtres aux armées ne devint nécessaire qu'à l'époque moderne, avec l'apparition des armées permanentes qui impliquaient pour les prêtres une grande mobilité, donc leur séparation d’avec leur diocèse d'origine. Dans le cas de la Monarchie Catholique, le phénomène commença à se manifester sous le règne de Charles Quint, mais on peut considérer que la juridiction ecclésiastique militaire naquit avec le bref pontifical Cum sicut Majestatis tuae, concédé par Innocent x au roi Philippe IV le 26 septembre 1644. Il fallut cependant attendre le xviiie siècle et la politique centralisatrice de la nouvelle dynastie des Bourbons pour que les compétences en soie...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alfredo Martín García, « Conflictualité et transgressions matrimoniales dans la population militaire du royaume de Galice (1768-1832) », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 121-4 | 2014, 107-135.

Référence électronique

Alfredo Martín García, « Conflictualité et transgressions matrimoniales dans la population militaire du royaume de Galice (1768-1832) », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 121-4 | 2014, mis en ligne le 15 décembre 2016, consulté le 27 juillet 2017. URL : http://abpo.revues.org/2872 ; DOI : 10.4000/abpo.2872

Haut de page

Auteur

Alfredo Martín García

Professeur d’histoire moderne, Universidad de León (Espagne)

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page