Navigation – Plan du site

Pour une nouvelle approche du prélèvement seigneurial

L’exemple du pays de Retz à la fin du Moyen Âge
Brice Rabot
p. 85-112

Résumés

L’historiographie récente invite à reconsidérer le thème du prélèvement seigneurial en croisant les approches et les démarches. Les modalités concrètes des levées, les rapports entretenus entre les officiers et les tenanciers ou encore la mise en circulation des denrées agricoles sont autant de pistes à explorer ou à revisiter. Le pays de Retz offre un cadre suffisamment ample et cohérent pour mener une telle étude. Occupant la majeure partie de la rive sud de la Loire, aux confins de l’Anjou et du Poitou, le pays de Retz est aussi l’un des territoires les mieux documentés pour la Bretagne méridionale à la fin du Moyen Âge. Sa position périphérique permet plus largement d’aborder la question du poids des influences extérieures dans l’orientation des structures agricoles et des types de redevances.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Pour un nouvel examen des sources
Les aveux
Les comptes
Les rentiers et censiers
Les actes de procédure
Les formes du prélèvement seigneurial
Les redevances fixes
Les redevances partiaires
Les corvées
Les banalités
Les modalités du prélèvement seigneurial
Les officiers
Les fermes
Les termes de paiement
La mise en circulation des denrées agricoles

Aperçu du texte

Le prélèvement seigneurial, qui regroupe les droits et les redevances perçus par les seigneurs ou les détenteurs de droits et de pouvoirs sur d’autres hommes ainsi que sur la terre, constitue, selon l’expression de Monique Bourin, un véritable « nœud de l’histoire médiévale ». L’historiographie récente invite à l’envisager sous de nouveaux regards en croisant les approches et les démarches pour en étudier les modalités concrètes, le calendrier des levées, le personnel chargé des collectes ou encore les relations d’homme à homme mises au jour par les gestes et les rituels de la perception. Pour être menée à bien, une telle étude doit s’inscrire dans un cadre restreint et cohérent. En Bretagne méridionale, le pays de Retz constitue à cet égard un exemple approprié. Dominé par l’une des plus importantes baronnies bretonnes, le pays de Retz englobe la quasi-totalité de la rive sud de la Loire, aux confins du P...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Brice Rabot, « Pour une nouvelle approche du prélèvement seigneurial », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 123-1 | 2016, 85-112.

Référence électronique

Brice Rabot, « Pour une nouvelle approche du prélèvement seigneurial », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 123-1 | 2016, mis en ligne le 22 avril 2018, consulté le 21 juillet 2017. URL : http://abpo.revues.org/3208

Haut de page

Auteur

Brice Rabot

Docteur en histoire médiévale – Université de Nantes – Chercheur associé au Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique (CRHIA)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page