Navigation – Plan du site
Expérience de guerre et travail de deuil

Les représentations de la Grande Guerre sur les monuments aux morts peints en Pays de la Loire

The Representation of World War One in the War Memorials Paintings in the Pays de la Loire Parishes
Christine Leduc-Gueye
p. 101-115

Résumés

Les monuments aux morts des paroisses constituent aujourd'hui un élément oublié dans le paysage commémoratif de la Grande Guerre. Leur localisation à l'intérieur des églises, l'absence d'archives, l'importance de la production sérielle expliquent sans doute le faible intérêt porté à ces monuments. Pourtant une soixantaine de mémoriaux peints se détachent de cette production de masse et marquent l'intérêt des artistes et des commanditaires pour se souvenir de manière originale. Ces œuvres témoignent de la manière dont une communauté a voulu donner un sens à l'engagement, au don de soi de ses soldats et célébrer leur mémoire. Les choix iconographiques spécifiques faits par les artistes et les commanditaires pour montrer la guerre ou ses souffrances dans les monuments des églises s’articulent autour des thèmes du sacrifice, de la consolation et de l’espérance dans lesquels le Christ et la Vierge occupent une place prépondérante, à côté de nouvelles images allégoriques créées pour l’occasion.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Le support monumental polychrome
L’iconographie du souvenir
Le cadre
Le soldat
La mort
Le Christ comme modèle
La consolation de la Vierge
Le rôle de l’aumônier
Les héros de l’histoire de France
Les anges
La croix et le drapeau
Les artistes

Aperçu du texte

Le monument aux morts de la paroisse constitue aujourd’hui un élément oublié dans le paysage commémoratif de la Grande Guerre. En effet, dans la mémoire collective, le monument aux morts est avant tout celui dont la commune s’est dotée à la fin du conflit et qu’elle a édifié à la mémoire de ses citoyens dans l’espace public, le plus souvent sur la place du village ou dans le cimetière. Celui autour duquel se déroulent toujours chaque année, depuis 1922, les cérémonies officielles le jour du 11 novembre. Pourtant chaque paroisse, ou presque, a rendu hommage à l’engagement et au sacrifice des poilus de sa communauté, mais la disparition progressive de la célébration de rituels autour de ces monuments, simple plaque ou mémorial plus imposant, leur a fait perdre la fonction commémorative et la portée symbolique qui étaient les leurs. Peu de recherches leur ont été consacrées et le développement des études sur ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christine Leduc-Gueye, « Les représentations de la Grande Guerre sur les monuments aux morts peints en Pays de la Loire », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 123-3 | 2016, 101-115.

Référence électronique

Christine Leduc-Gueye, « Les représentations de la Grande Guerre sur les monuments aux morts peints en Pays de la Loire », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 123-3 | 2016, mis en ligne le 31 octobre 2018, consulté le 24 mai 2017. URL : http://abpo.revues.org/3403

Haut de page

Auteur

Christine Leduc-Gueye

docteure en histoire de l’art, chercheuse indépendante, membre du Groupe de Recherche sur la Peinture Murale (GRPM)

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page