Navigation – Plan du site
Résonances contemporaines de la Grande Guerre

La Première Guerre mondiale dans la bande dessinée et l’album contemporains pour la jeunesse

The First World War in Comics and Contemporary Albums for Young People
Lydie Laroque
p. 133-149

Résumés

Longtemps supplanté par la Seconde Guerre mondiale dans l’édition pour la jeunesse, le conflit de 14-18 suscite un regain d’intérêt sans précédent depuis une quinzaine d’années, notamment dans la production romanesque, mais aussi dans deux formes particulièrement prisées du jeune public : la bande dessinée et l’album. On peut donc s’interroger sur les causes et les enjeux de cette résurgence qui va certainement au-delà d’un simple motif commercial lié à la célébration du Centenaire. L’intérêt principal de cette abondante littérature est éducatif : outre le caractère historique des albums documentaires et des fictions qui apportent de nombreux renseignements sur des aspects très divers du conflit (vie dans les tranchées ou à l'arrière, combats terrestres ou aériens dans différents pays), les enfants et les adolescents peuvent découvrir un passé plus vivant que dans les manuels d’histoire. La variété des points de vue, des styles, des genres et des tonalités convoqués permet aussi des approches très différentes d’un même thème. Mais les albums et les bandes dessinées pour la jeunesse consacrés à la Première Guerre mondiale offrent surtout la possibilité de transmettre deux valeurs consensuellement jugées essentielles dans une société qui met à l'honneur les valeurs pacifistes depuis 1950-1960 : le devoir de mémoire et le rejet de la guerre.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

L’intérêt historique
Le plaisir d’apprendre
Le devoir de mémoire : une priorité aujourd’hui
Un réquisitoire contre la guerre

Aperçu du texte

Si la Première Guerre mondiale a souvent été représentée en art, elle est aussi devenue un sujet de prédilection dans l’édition pour la jeunesse depuis une quinzaine d’années. Aujourd’hui, un nombre impressionnant de titres sort chaque année sur le sujet (on en recense plus de 50 depuis 2000), dans la production romanesque mais aussi dans deux formes particulièrement prisées du jeune public : l’album et, dans une moindre mesure, la bande dessinée. S’il existe assez peu de bandes dessinées sur la Première Guerre mondiale qui mettent en scène des enfants, certaines font néanmoins partie, depuis 2013, de la liste ministérielle des « Lectures pour les collégiens », sélection spéciale Première Guerre mondiale. C’est le cas de Putain de Guerre de Jacques Tardi ou Sang noir de Frédéric Chabaud et Julien Monnier. C’était la guerre des tranchées de Tardi est ainsi devenu un classique au cycle 3 et au collège pour aborder la Pr...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Lydie Laroque, « La Première Guerre mondiale dans la bande dessinée et l’album contemporains pour la jeunesse », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 123-3 | 2016, 133-149.

Référence électronique

Lydie Laroque, « La Première Guerre mondiale dans la bande dessinée et l’album contemporains pour la jeunesse », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 123-3 | 2016, mis en ligne le 31 octobre 2018, consulté le 28 juin 2017. URL : http://abpo.revues.org/3408

Haut de page

Auteur

Lydie Laroque

Maître de conférences à l’ESPE de Versailles – Université de Cergy Pontoise – École, Mutations, Apprentissages (EMA) EA 4507

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page