Navigation – Plan du site
Résonances contemporaines de la Grande Guerre

René Apallec, « chirurgien-plasticien sur le papier »

René Apallec, “Plastic Surgeon on Paper”
Renaud Bouchet
p. 201-204

Résumés

Le collagiste normand René Apallec (né en 1898) aurait vécu la Grande Guerre comme infirmier dans un service de chirurgie plastique. Cette expérience semble à l’origine de ses 200 défigurations de généraux et maréchaux portraiturés qui composent sa série des « Gueules cassées », développée peu après la fin des combats. Avec cette pratique, l’artiste aurait cherché à dénoncer l’absurdité de la guerre-boucherie, à venger les véritables traumatisés de la face, et peut-être aussi à se libérer de sa propre hantise. Cachés de son vivant, ces portraits détruits et remodelés commencent aujourd’hui à acquérir une véritable reconnaissance nationale et internationale. Mais René Apallec est lui-même une création récente, sortie de l’imagination du plasticien toulousain Hervé Laplace.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Aperçu du texte

Revenons pour terminer ce dossier aux œuvres présentées en couverture de ce numéro des Annales de Bretagne et Pays de l’Ouest. Elles appartiennent à la série des « Gueules cassées » réalisée par un artiste énigmatique, René Apallec (voir aussi figures 71 et 72).

Figure 71 – Gueule cassée no 138. René Apallec. Collage réalisé à partir du portrait du général Humbert (L’Illustration, no 3792, 6 novembre 1915)

Figure 71 – Gueule cassée no 138. René Apallec. Collage réalisé à partir du portrait du général Humbert (L’Illustration, no 3792, 6 novembre 1915)

Figure 72 – Gueule cassée no 158. René Apallec. Collage réalisé à partir du portrait du général Guillaumat (L’Illustration, no 3886, 25 août 1917)

Figure 72 – Gueule cassée no 158. René Apallec. Collage réalisé à partir du portrait du général Guillaumat (L’Illustration, no 3886, 25 août 1917)

Qui est René Apallec, « Génie oublié du xxe siècle » ? Différentes sources internet dont le site en ligne qui lui est consacré nous apprennent qu’il s’agit d’un collagiste normand né dans les dernières années du xixe siècle (1898 ?) près de Bolbec, dont les œuvres n’ont été découvertes qu’en 2007 dans un grenier de la Place Belfort à Toulouse, ville dont il fut résidant à partir d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Renaud Bouchet, « René Apallec, « chirurgien-plasticien sur le papier » », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 123-3 | 2016, 201-204.

Référence électronique

Renaud Bouchet, « René Apallec, « chirurgien-plasticien sur le papier » », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 123-3 | 2016, mis en ligne le 31 octobre 2018, consulté le 24 juin 2017. URL : http://abpo.revues.org/3415

Haut de page

Auteur

Renaud Bouchet

Maître de conférences en histoire de l’art contemporain, CERHIO UMR 6258 – Université du Maine (Le Mans)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page