Navigation – Plan du site

Le développement des métairies dans le comté de Nantes à la fin du Moyen Âge (xive-xve siècles)

The development of metayage in the county of Nantes at the end of the Middle Ages (14th-15th centuries)
Brice Rabot
p. 31-58

Résumés

Les xive et xve siècles marquent un tournant dans l’organisation spatiale des campagnes nantaises. Face aux multiples bouleversements (guerres, développement et réorientation des échanges extérieurs, reconstruction des campagnes à la fin du Moyen Âge), les seigneurs ruraux modifient, de manière lente et progressive, les structures agraires en accordant une place grandissante aux redevances partiaires. Les métairies connaissent alors une période d’expansion sans toutefois supplanter totalement les censives, qui continuent de dominer les paysages agraires du comté de Nantes. Cet article se propose de retracer dans leurs grandes lignes les principales évolutions qui ont conduit à ce développement du métayage, en croisant démarche historique et approche multiscalaire.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

XIVe siècle, XVe siècle

Noms de lieux :

Nantes
Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Le contexte de la recherche
Les sources : apports et perspectives
Une position de carrefour
Une zone de marches
Vers une dualité des structures agraires
Le maintien des censives au nord de la Loire
Les zones de marches
Les métairies au sud de la Loire
Des évolutions à remettre en perspective
Les crises de la fin du Moyen Âge
Les influences extérieures
Métairies et répartition des hommes

Aperçu du texte

Les xive et xve siècles sont pour les campagnes de l’Ouest français un temps d’épreuves et de profonds bouleversements. Les destructions liées aux guerres, endémiques à la fin du Moyen Âge – la guerre de succession de Bretagne (1341-1365) est suivie d’affrontements avec la France dans la seconde moitié du xve siècle qui mettent fin à l’autonomie ducale bretonne –, les pressions extérieures et l’insécurité, en particulier dans les zones de marches en contact avec les provinces françaises, les désordres économiques et monétaires qui s’accentuent, la paupérisation croissante des populations rurales bretonnes à la fin de la période ou encore les épisodes météorologiques particulièrement violents dans les décennies 1450-1480 sont autant d’éléments qui mettent à mal les fragiles équilibres du monde rural. Les structures agraires, sur lesquelles pèse une grande part des redevances exigées par les seigneurs et les sieurs, figurent parmi les premières victimes de cette conjoncture instable. ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Brice Rabot, « Le développement des métairies dans le comté de Nantes à la fin du Moyen Âge (xive-xve siècles) », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 124-1 | 2017, 31-58.

Référence électronique

Brice Rabot, « Le développement des métairies dans le comté de Nantes à la fin du Moyen Âge (xive-xve siècles) », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 124-1 | 2017, mis en ligne le 30 avril 2019, consulté le 26 juin 2017. URL : http://abpo.revues.org/3483

Haut de page

Auteur

Brice Rabot

Docteur en histoire médiévale, chercheur associé au Centre de Recherches en Histoire Internationale et Atlantique (CRHIA) – Université de Nantes

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page