Navigation – Plan du site

Joseph Delaville-Leroulx (1747-1803) : entre négoce et politique ou la carrière du premier parlementaire lorientais

Joseph Delaville-Leroulx (1747-1803): between trade and politics or the career of the first Lorient parliamentarian
Gérard Le Bouëdec
p. 75-99

Résumés

Cet article présente la trajectoire de réussite d’un négociant-commissionnaire-consignataire intégré dans les réseaux commerciaux, financiers et politiques. Installé à Gand pendant la guerre d’indépendance américaine, après un apprentissage à Amsterdam, il migre en 1785 vers Lorient, porte des Indes et des États-Unis. La situation économique se dégrade, et dans le contexte prérévolutionnaire, Joseph Delaville-Leroulx devient le leader du lobby négociant. Il est élu député aux États généraux pour obtenir l’abolition du monopole de la troisième compagnie et de la franchise du port, jugés responsables de la crise. Il reprend ses activités à Lorient mais se trouve sous la menace du gouvernement montagnard en 1794, avant de s’engager, après le coup d’état de Brumaire, dans une nouvelle carrière politique de sénateur sous le Consulat.

Haut de page

Entrées d’index

Chronologie :

XVIIIe siècle

Noms de lieux :

Lorient
Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Du monde de l’office au négoce
La maison de commission Delaville-Leroulx de Gand à Lorient
Le contexte lorientais à l’arrivée à Lorient de Joseph Delaville-Leroulx
Les espoirs de la frontière américaine au lendemain de la guerre d’Indépendance américaine
Le commerce des Indes et la création d’une troisième compagnie des Indes
La naissance d’un homme politique (automne 1788-printemps 1789)
Un député exemplaire aux états généraux et à la Constituante
Le commissionnaire consignataire accède au Sénat (1791-1803)

Aperçu du texte

L’origine de cet article plonge dans le bouillonnement des recherches entreprises lors du bicentenaire de la Révolution par le comité historique de Lorient. Les deux registres contenant les 195 lettres écrites par Joseph Delaville-Leroulx, le député de Lorient, et les courriers qui lui étaient adressés par le bureau de correspondance de la ville constituaient une source de choix pour plusieurs publications. Edna Lemay y trouva des informations pour son dictionnaire biographique des constituants. J’y puisai moi-même d’abord avec Jacques Soteras, une large partie des connaissances nécessaires pour un livre sur l’année 1789 à Lorient et ensuite pour une communication au colloque de Grenoble consacrée aux origines provinciales de la Révolution. Malheureusement, la publication de l’ensemble de la correspondance ne put être menée à bien. La mobilisation de nombreux chercheurs permit de dépouiller diverses source...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gérard Le Bouëdec, « Joseph Delaville-Leroulx (1747-1803) : entre négoce et politique ou la carrière du premier parlementaire lorientais », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest, 124-2 | 2017, 75-99.

Référence électronique

Gérard Le Bouëdec, « Joseph Delaville-Leroulx (1747-1803) : entre négoce et politique ou la carrière du premier parlementaire lorientais », Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest [En ligne], 124-2 | 2017, mis en ligne le 17 juillet 2019, consulté le 20 août 2017. URL : http://abpo.revues.org/3668

Haut de page

Auteur

Gérard Le Bouëdec

Professeur émérite d’histoire maritime, Université de Bretagne Sud, UMR CERHIO

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Presses universitaires de Rennes

Haut de page